Julien Dran

ténor
Brief info

Julien Dran entreprend très tôt des études musicales en classe de cor au Conservatoire de Bordeaux.
Il découvre le chant à travers ses parents, eux-mêmes chanteurs lyriques, qui constatent ses dons réels de ténor et lui conseillent, devant cette passion naissante, de rester au Conservatoire de Bordeaux pour y entreprendre des études.
Le CNIPAL de Marseille le reçoit ensuite pendant un an et pendant son séjour la direction de l'Opéra de cette ville lui confie quelques rôles qui commencent à le faire connaître.
Après son passage au CNIPAL et quelques auditions dans les théâtres nationaux, il est très vite engagé pour y interpréter des rôles de plus en plus importants, notamment le Comte Almaviva du Barbier de Séville, Ferrando de Cosi Fan Tutte, Fenton de Falstaff, Tebaldo de I Capuleti e i Montecchi, Lucia di Lammermoor (Arturo), La Traviata (Gastone).
Julien est souvent en France et à l'étranger : Nadir des Pêcheurs de perles, le rôle-titre de Fra Diavolo, Lindoro dans L'Italiana in Algeri, Bénédict de Béatrice et Bénédict.
Il est régulièrement sollicité pour des enregistrements et spectacles au sein de grandes maisons : London Symphony Orchestra, Chorégies d'Orange, Festival d'Aix-en-Provence, Monnaie de Bruxelles, Opéra national de Paris.
La création de nouvelles œuvres lyriques fait également partie de son parcours lyrique : il participe à Fribourg à une création, Carlotta ou la Vaticane.
Il est pour la première fois Alfredo dans La Traviata en août 2016 au Festival de Saint-Céré.
Lors des saisons 2017/2018, l'Opéra de Marseille lui offre Alfred de La Chauve-Souris et Tebaldo de I Capuleti e i Montecchi, mais aussi Gérald dans Lakmé.
Une prise de rôle du Duc de Rigoletto à l'Opéra de Massy en 2019 le voit aborder progressivement un répertoire plus romantique. Une tournée est également prévue à Limoges, Reims et Nice des Pêcheurs de perles pour laquelle il incarnera Nadir.
L'orchestre « Les Siècles » l’emmènera à Versailles et Vienne (Autriche) pour Les Horaces de Salieri.
La Monnaie de Bruxelles lui reste fidèle en lui proposant Antinöus dans Pénélope de Fauré et il incarne un rôle qui lui tient particulièrement à cœur en 2018, La fille du régiment tant redouté par les ténors, aux Folies d’Ô de Montpellier, qu’il reprend en janvier 2019 à Avignon.
Julien a également fait ses débuts à l’Opéra de Lausanne dans La Belle Hélène pour les fêtes de fin d’année 2019/2020.

ThemeREX © 2020. All rights reserved.